Agence Pilowa

Le Blog de Pilowa

Comment bien choisir les couleurs de vos supports print ?

A l’approche du déconfinement et des beaux jours, vous êtes nombreux à vouloir relancer votre communication. Par le biais de supports print, publications, bannières etc… Mais comment bien choisir les couleurs de ses supports ? Doit-on privilégier, la marque, le secteur d’activité, l’audience, le message ou encore la saisonnalité?

Chez Pilowa nous avons nos méthodes pour choisir les couleurs de nos/vos supports et nous avons définit quelques astuces.

A chaque couleur son message

En 2006, un professeur de l’Université de New Delhi, Satyendra Singh, annonçait dans « Impact of color on marketing » qu’il faut moins de 90 secondes à un consommateur pour se créer une opinion d’un produit ou d’une marque. Là-dessus, pas moins de 75% de cette opinion renverrait à la couleur à laquelle le consommateur associe la marque. Il y a donc un fort enjeu marketing à choisir la couleur de ses supports visuels ou print.

Aussi, pour utiliser une couleur en communication il est préférable de faire une petite étude pour s’assurer que l’on utilise le bon message pour s’adresser à la bonne personne. Pour des supports print par exemple, on pourra prendre en considération les critères suivants :

  • Les couleurs de la marque qui renvoient à une acceptation chromatique de chacun, en plus du caractère identitaire. Par exemple le médical a besoin d’apaisement donc la couleur est souvent le bleu, symbole de sérénité.
  • Les cibles du support (âge, sexe, catégorie socio-professionnelle) pour faire de votre audience la destinataire du message. On pourra utiliser du rose par exemple pour s’adresser à une audience jeune sur les réseaux sociaux mais pas pour une plaquette destinée à des experts comptables.
  • Le contenu du message et sa période de publication pour ne pas commettre d’impair et s’assurer d’une bonne réception. En hiver ou en été, certaines couleurs seront mieux accueillies que d’autres. Par exemple, les couleurs chaudes sont plus présentes en hiver pour l’effet « cocooning ». Et pour parler d’un sujet ou d’un autre, il faudra utiliser des couleurs plus ou moins vives.

A chaque couleur sa fonction

Les couleurs primaires, le cyan, le magenta et le jaune sont faciles à utiliser et à faire vivre ensemble. Ce sont les couleur visibles par l’œil humain et elles proposent une vaste palette de nuances. Les couleurs secondaires sont le vert, le violet et le orange, issues du mélange de couleur primaires. Enfin, les couleurs tertiaires renvoient à toutes les autres couleurs. Elles sont le résultat du mélange en quantité égale d’une couleur primaire et de sa secondaire la plus proche d’elle sur le cercle chromatique.

Une jolie combinaison de couleur sera donc par exemple le bleu et le orange, l’association d’une couleur primaire et de sa secondaire.

On notera néanmoins de faire attention à la roue chromatique et à l’utilisation des couleurs primaires, parfois assimilées à l’univers enfantin.

roue chromatique pour bienc hoiusir les couleuyrs de son support print ou support visuel

L'équilibre entre couleurs principales, secondaires et complémentaires

Certains parlent d’un équilibre proportionnel entre les couleurs principales, secondaires et complémentaires avec la règle des 60% 30% et 10%. En d’autres termes 60% de l’espace devrait être occupé par la couleur principale, 30% pour la couleur secondaire et enfin 10% pour la couleur complémentaire.

Chez Pilowa, nous sommes légèrement moins manichéens sur l’utilisation des couleurs et dissocions leur construction selon deux types de support selon votre marque et vos objectifs marketing.

  • Les visuels corporate ou institutionnels qui ne doivent mobiliser que les couleurs principales de votre identité de marque.
  • Les visuels évènementiels ou ponctuels qui peuvent être construits avec les couleurs secondaires et complémentaires de votre marque, voire pour certaines occasions les couleurs qui sortent de la charte graphique. Généralement, ces supports devront néanmoins conserver 1 couleur identitaire et/ou le logo de la marque pour faire le lien.

La règle des trois couleurs

Comme pour la mode, la décoration d’intérieur ou comme ici, pour la création graphique, la règle des trois couleurs fait sens. Pour un équilibre harmonieux, le fait de n’utiliser que 3 couleurs permet de structurer le visuel et de focaliser l’attention. Et pour bien utiliser ces trois couleurs, on les choisira uniformément espacées sur la roue chromatique.

Là-dessus, il faudra donc utiliser :

  • une couleur dominante
  • une couleur de soutien
  • une couleur d’accentuation

Après la règle des 3 couleurs, de nouvelles tendances de composition des visuels sont apparues ces dernières années. Du filtre monochrome aux motifs et aux dégradés, très prochainement nous vous dévoilerons les dernières tendances graphiques !

Et si cet article ne vous a pas permis de faire votre choix, contactez-nous ! Nous serons ravis, avec nos experts PAO, de vous aider à construire vos supports visuels.